Warning: Use of undefined constant j - assumed 'j' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 24
2

Warning: Use of undefined constant M - assumed 'M' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 25
Juin

Warning: Use of undefined constant Y - assumed 'Y' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 26
2014

De petits gestes pour leurs assurer une bonne santé. 1°partie.

Je vais vous lister certaines choses auxquelles il faut penser régulièrement pour surveiller le bon état général de son animal de compagnie. Ce sont de petits gestes rapides mais qui en préventif vous aideront à éviter bien des tracas…

On a tendance à penser que nos chiens et chats sont autonettoyants. Cela serait génial mais ça n’est pas vraiment le cas. On dit souvent : Un chien ne se lave pas ! Lui brosser les dents?! Pfff et quoi encore ! Ou bien : Traiter mon chat contre les vers ? Pas besoin, il mange de l’herbe donc il se débrouille très bien tout seul. Et bien que nenni ! Ce sont des idées reçues et voici un raisonnement très logique pour le comprendre. Mettez-vous à leur place !

Imaginons ne pas nous laver les dents de toute notre vie… Idem pour nos cheveux. Si nous ne nous les lavions ou ne nous les brossions pas, que se passerait-il ? Vous commencez à mieux comprendre l’utilité d’une hygiène régulière chez nos petits compagnons? Hors ils ont besoin de nous pour cela.

Oui, je vous entends d’ici… « Je n’ai jamais rien fait de tout cela à mon animal et il se porte très bien. » Effectivement, il y a des exceptions à la règle et il se peut que certains animaux aient un système organique qui se régule incroyablement bien. Des défenses immunitaires qui favorisent la barrière cutanée évitant le désagrément de desquamation (Pellicules), de séborrhée (Peau grasse) ou autre dysfonctionnement dermique et manifestations associées (Cérumen dans les oreilles, larmoiements permanents…). Qu’ils soient peu sujet au tartre et aient une haleine « tolérable ».
Bref si cela est le cas, vous avez chez vous la perle du chien ou du chat mais malheureusement ça ne reste qu’une exception, croyez-moi.

Nos animaux sont dépendants de nous et il faut acquérir dès leur plus jeune âge des réflexes pour leurs offrir une bonne hygiène de vie dont je vais vous énumérer le b.a-ba ci-dessous.

En commençant à rédiger ce post, je me suis aperçue qu’il y avait énormément de détails à fournir sur chaque geste d’hygiène et de prévention. Pour vous éviter une dizaine de pages à lire, j’ai fait le choix de synthétiser dans ce premier feuillet, certains des gestes à faire. Je rédigerai par la suite des articles détaillés en vous donnant un mode d’emploi simple et illustré (d’images et de vidéos) sur chaque point énuméré ci-après. En attendant, vous pouvez toujours me contacter si vous avez besoin de conseils personnalisés.

chat yeux verons chien ayant fait des bêtises

 

1/ Les yeux : Nettoyer les avec une lotion oculaire « spécial animaux de compagnie » ou du sérum physiologique et un papier absorbant adapté, une fois par semaine pour les animaux n’étant pas sujet aux larmoiements réguliers qui eux, devront être nettoyés tous les jours.
Conseil : Si les yeux de votre animal larmoient constamment, il se peut qu’il ait une inflammation, une infection ou ses canaux lacrymaux bouchés. Si malgré votre petit geste quotidien, rien n’y fait, il faudra vérifier chez votre vétérinaire la cause de ce désagrément afin d’éviter les conséquences qui peuvent être grave pour lui, comme l’ulcère cornéen (Plaie de la cornée) qui peut rendre votre animal aveugle s’il n’est pas soigné.

2/ Les oreilles : Nettoyer les avec une lotion auriculaire « spécial animaux de compagnie » et un papier absorbant adapté, une fois par semaine en entretien.
Conseils : Si votre animal se secoue les oreilles avec insistance, s’il les frotte contre vous régulièrement en demandant des gratouilles, s’il se les gratte en gémissant ou si malgré votre nettoyage quotidien, les secrétions récupérées sur le papier absorbant sont conséquentes et colorées, allez consulter votre vétérinaire pour déterminer la cause de ce phénomène.

3/ Le Brossage:  Brosse1 Brosse2

  • Si votre chien ou votre chat a un poil ras, brosser le une fois par semaine. Cela permet d’enlever le poil mort (ce qui évite d’en avoir partout chez soi), de contrôler qu’aucun parasite n’a élu domicile sur cet ôte de qualité (tiques-puces), de contrôler la présence d’éventuelles petites plaies- croûtes ou tumeurs débutantes et de partager un moment sympa avec son animal s’il aime les papouilles.
  • Si votre boule de poils a un pelage long (Golden retriever, Yorkshire…), il devient nécessaire de le brosser plus régulièrement (2 à 3 fois par semaine) afin de démêler sa toison et d’éviter les dreadlocks où verdure, parasites ou autre corps étranger viennent s’y engouffrer.
  • Si votre animal a un poil frisé ou duveteux (caniche, bichon,Persan, Sacré de Birmanie…), il est également nécessaire de le brosser 2 à 3 fois par semaine car ces poils laineux non entretenus forme une bourre dense très près de la peau qui l’empêche de respirer (provoquant des maladies de peau) et effectuant une tension importante (effet de tiraillement) qui est douloureuse pour l’animal.
  • S’il vous est impossible de brosser votre animal régulièrement, mettez-le entre les mains d’un professionnel qui fera le nécessaire, quitte à le tondre pour éviter les contraintes des poils longs.

4/ Le shampooing :  Il est déconseillé d’utiliser des produits pour humain car notre PH est différent. Il ne ferait qu’agresser la peau de votre compagnon. Même les shampooings pour bébé ne sont pas adaptés car le PH est encore plus éloigné.  Avant de laver son animal, il faut le démêler car l’eau ressert les nœuds.

chien dans de la mousse

 Un bon lavage c’est :

Un 1°shampooing tonique pour enlever toutes les saletés, un bon rinçage puis un 2°shampoing qu’on laisse poser pendant 5 à 10 minutes pour que les agents actifs contenus dans le produit puissent agir efficacement.

Profitez de ce moment pour lui faire des massages et des papouilles. Il deviendra un instant de détente et de complicité entre vous. 

Sa fréquence dépend du type de poils et de la sensibilité cutanée.
Un chien peut être lavé 4 fois par an au minimum s’il est brossé régulièrement, s’il ne dégage aucune odeur et si son poil est propre, souple et soyeux mais en règle générale, il est conseillé de laver son animal avec un shampooing physiologique, une fois par mois en entretien et par mesure d’hygiène.

Cela dit, certaines races demandent un lavage bien plus régulier. Exemple : En cas d’atopie (problème dermatologique) ou d’hyper sécrétion (excès de sébum) mais il est conseillé afin d’adapter le bon traitement et la bonne fréquence de demander conseil à son vétérinaire.

La nécessité de baigner son chat se présente moins fréquemment. Il faut juger à la demande (Si le poil est souillé, si la peau est squameuse et malodorante…).
Toutefois, il est toujours agréable et hygiénique de laver son chat une fois par mois. Pour ce faire, il faudra l’habituer dès son plus jeune âge afin que cela se passe dans les meilleures conditions. Même si le bain n’est pas une obligation chez les félins, le brossage hebdomadaire est important car le chat ingère une masse importante de poils lorsqu’il fait sa toilette. Vous minimisez ainsi les risques de vomissements associés.

5/ Les dents : Comme pour nous, il est conseillé d’entretenir la dentition de nos compagnons afin d’éviter l’odeur fétide qui peut en émaner et les maladies liées à une mauvaise hygiène bucco-dentaire (Maladies parodontales douloureuses, fistule oro-nasale, infection du cœur…).

Plusieurs solutions s’offrent alors: 

  • La plus efficace est de lui brosser les dents avec un gel bucco-dentaire adapté tous les jours, minimum tous les deux jours sinon ça ne sert pas à grand-chose.
  • Vous pouvez également utiliser des agents luttant contre les bactéries dentaires qui sont présentés sous forme de spray à pulvériser sur les dents, de poudre à mettre dans l’alimentation ou de liquide à mettre dans l’eau de boisson (A faire tous les jours).
  • Favorisez la mastication en donnant à mâcher des lamelles, boulettes ou os spéciaux dont les complexes enzymatiques ou principes actifs luttent contre les bactéries et dont l’effet mécanique abrase doucement les dents.

Tous ces petits gestes n’éviteront certainement pas un bon détartrage tôt ou tard (Comme pour nous) mais ils en retarderont l’échéance et éviteront certainement les maladies évoquées ci-dessus.

6/ Les parties génitales : Vérifier régulièrement que les orifices (anus, fourreau et vulve) ne soient pas obstrués  par un agglomérat de poils ni souillés. Veillez à les nettoyer et à les dégager si tel est le cas en tondant la zone et en la shampouinant avec un produit adapté.

Je ne rentrerai pas ici dans les détails concernant les pathologies et maladies génitales mais il est important de contrôler qu’aucune sécrétion colorée ou malodorante ne sorte de l’orifice génital de votre animal. Au moment des chaleurs, il est également judicieux de nettoyer tous les jours la vulve avec un produit désinfectant adapté et ce par mesure d’hygiène et de prévention.

7/ Les ongles : Il faut contrôler que l’usure se fasse naturellement. Des ongles trop longs finissent par se casser à la base en laissant la matrice (base de l’ongle qui fabrique la kératine) à vif et provoquent de vives douleurs. Sachez que plus votre animal vieillit et plus ses ongles se fragilisent. coupe-ongles1  

coupe-ongle2

Les ergots (équivalent des pouces chez l’homme) n’étant pas en contact avec le sol, ils doivent avoir toute votre attention. Il n’est pas rare qu’un ergot s’incarne lentement dans le coussinet car sa pousse se fait en colimaçon. 

 

N’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire ou votre toiletteur afin qu’il vous apprenne à couper correctement les ongles en évitant d’atteindre la veine centrale.

Voilà pour cette première fiche conseils spéciale « hygiène de vie ». Il y a tant de choses à aborder que je reprendrai ce sujet dans un prochain article. Je vous parlerai également des mesures de prévention importantes telles que les vaccinations, les traitements contre les parasites externes (puces, tiques…) et les parasites internes (Vers intestinaux)…

J’espère que ces premiers conseils vous seront utiles. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez des compléments d’informations et à laisser vos commentaires.

A très bientôt pour un nouveau post.

Valérie

Publié dans Chats, Chiens, Conseils | Rédigé  par  La Boutique du Ptit Canin |  commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.