Warning: Use of undefined constant j - assumed 'j' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 24
16

Warning: Use of undefined constant M - assumed 'M' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 25
Sep

Warning: Use of undefined constant Y - assumed 'Y' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 26
2014

Peut-on donner des friandises à son chien?

Qui n’a jamais donné de petits « A côté » à son tendre compagnon à 4 pattes pour le récompenser, pour l’occuper pendant nos absences ou par simple plaisir ?

Ça n’est pas un problème en soi mais nous avons tendance à donner de mauvaises choses sans le savoir et ce, dans des proportions qui sont souvent démesurées par rapport au gabarit de nos animaux. Je vous propose à travers cet article de comprendre les erreurs à ne pas commettre afin de préserver la santé et le bien-être de nos boules de poils tout en leurs offrant des petits moments de bonheur gourmand. 

Le moment des repas :  Il suscite l’envie de partager notre nourriture avec nos petites bouilles mais sans le savoir, nous pouvons vite dépasser le seuil acceptable de matières grasses et de calories dont ils ont besoin et provoquer une surcharge pondérale ainsi que des problèmes de santé graves comme le diabète alors que nous pourrions les éviter en changeant nos habitudes.
Pour exemple, nous pouvons être tenté de donner au petit déjeuner, un morceau de croissant ou de madeleine ou pendant le déjeuner, un morceau de pain avec un peu de sauce, un morceau de gras de viande laissé sur le côté de l’assiette, les croûtes du fromage ou enfin faire lécher le fond du pot de yaourt.

viennoiseries
Au bout du compte, un petit morceau de ceci + un petit morceau de cela+ un petit morceau d’autre chose amène à un trop grand nombre de gourmandises données dans la même journée. Les matières grasses, le sucre et le sel continus dedans ne sont pas adaptés au régime alimentaire des canidés et peuvent provoquer des catastrophes.


Pour savoir si vous faites partie de ces maîtres « trop » généreux, vous pouvez faire le test suivant
: A chaque fois que vous donnez un petit morceau de « quelquechose » (fromage, pain…) à votre chien, mettez la même proportion dans un récipient et faites le bilan en fin de journée. Vous pourrez ainsi en déduire si le volume et les apports nutritifs donnés en plus des repas sont respectés ou non selon le gabarit et l’activité physique de votre chien. 

Quelques conseils pour changer cette habitude: Ayez le réflexe de ne rien donner à table pour plusieurs raisons …

  • Tout d’abords, ça n’est pas hygiénique de passer de la nourriture du bout de nos doigts à la bouche de son chien puis de continuer à manger tranquillement.
  •  Il faut savoir que pour son bon équilibre mental, votre animal doit manger après vous (comme dans la nature). Vous êtes son « chef de meute » en langage canin donc il est tout à fait normal que les choses se passent comme cela et cette habitude permet d’éviter des troubles comportementaux tel que le vol de nourriture, les gestes agressifs (grognements ou morsures si vous essayez de toucher à sa gamelle pendant le repas), les sollicitations désagréables telles que les aboiements, l’agitation afin de capter votre attention pour arriver à ses fins… 
  • Le problème de l’hyper-salivation… C’est difficile de ne pas se délecter lorsqu’on est habitué à manger quelque chose dès qu’il y a du bruit dans la cuisine ou qu’une bonne odeur émane de la table. Ça donne envie et ça fait baver! Alors que si l’on apprend à son toutou d’aller à sa place pendant ce moment, sans se soucier de ce qui s’y passe, ça devient bien plus simple pour tout le monde. Votre boule de poils ne se torture plus les méninges en étant à l’affût du moindre morceau de nourriture susceptible de finir dans sa bouche et vous serez bien plus serein pendant votre repas.

party crepe family

Ne pas donner à manger à table ne veut pas dire arrêter de donner des friandises… Il faut instaurer des rituels. Donnez une gourmandise une fois que vous avez débarrassé votre table par exemple ou en toute fin de repas. Ou bien si vous êtes habitués à prendre un petit café ou un thé, c’est à ce moment-là que vous pouvez lui donner une petite douceur « spéciale chien » et partager un bon moment ensemble. Encore une autre idée: Le soir, vous pouvez instaurer un petit rituel pour que votre chien se couche dans son panier et passe une nuit tranquille en lui offrant son petit biscuit spécial « doux rêves »…

Des friandises oui mais pas n’importe lesquelles ! Il y a des règles importantes à respecter pour ne pas aller dans l’excès concernant la prise de friandises.

  • Comme pour l’alimentation générale, il faut connaitre les besoins journaliers selon l’activité physiques, l’âge et l’état de santé de son animal pour donner la friandise qui lui est le plus indiquée.
  • Il faudra baisser la quantité d’aliments ou l’adapter pour arriver à couvrir les besoins journaliers en tenant compte de l’apport calorique de ces gourmandises sans les dépasser.
  • Si votre animal a une allergie alimentaire, un problème de digestion ou tout autre problème de santé, il est important de connaitre tous les composants constituant cette récompense pour s’assurer qu’elle ne soit pas toxique pour lui.
  • Favorisez les biscuits, snacks et autres douceurs qui ne contiennent ni conservateurs, ni colorants chimiques et dont les composants sont d’origine naturelle.

biscuit-coupe-faim-2 saucisse seche Lumpis1  struppis3 

Quand donner des friandises ? 

  • Lors de vos absences : Si votre chien est anxieux, manifeste des signes d’ennuis ou fait des bêtises à la maison, n’hésitez pas à lui laisser une friandise à mâcher (Os, donuts, chips…) ou un jouet spécial friandises où vous pourrez loger des bonbons (Ex. strolchis, wuffels…) afin qu’il passe le temps sans se soucier du reste.
  • Pour le récompenser : A chaque fois que votre animal fait quelque chose de bien, il faut savoir le féliciter et très souvent, la friandise est la meilleure façon de lui exprimer votre contentement. Il faut qu’elle soit appétissante mais peu calorique vu que ce geste peut-être régulièrement répété lors d’apprentissage tel que la marche au pied, le rappel… (Ex. les garten ou les lumpis…)
  • Lors d’efforts physiques intenses comme pendant un concours d’agility, de cani-cross ou d’une randonnée avec vous (Ex. Galette coupe-faim)
  • Pour partager un moment de plaisir ensemble. Ex. à l’apéritif, donner lui un morceau de saucisse sèche 100%boeuf qui sera bien moins grasse et moins salée que nos saucissons industriels. Si vous préférez le tea time, optez pour les canipés qui ressemblent à de petites bouchées croquantes mais qui sont totalement adaptées à leurs besoins.

    Strolchis humsaucisse-seche3 Lumpis Huhn Canipe Sensitiv

Comme vous avez pu le constater, les friandises doivent restées un complément équilibré de l’alimentation générale. En pensant faire plaisir à son chien, on peut vite arriver au résultat contraire si l’on donne tout et n’importe quoi. Votre chien est comme un petit enfant qui n’a pas conscience des méfaits liés à l’absorption d’aliments non-appropriés pour lui. C’est à vous de veiller à sa santé et son bien-être avant tout. J’espère que ces quelques conseils vous y aideront.

Valérie.

Publié dans Chiens, Conseils | Rédigé  par  La Boutique du Ptit Canin |  commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.