Warning: Use of undefined constant j - assumed 'j' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 24
3

Warning: Use of undefined constant M - assumed 'M' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 25
Avr

Warning: Use of undefined constant Y - assumed 'Y' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d436564997/htdocs/blog/wp-content/themes/blog-canin/loop-single.php on line 26
2014

Pour choisir la cage qui convient à votre animal

Bonjour à tous,

En rédigeant les fiches ‘’cages de transport’’ dans la boutique, je me suis aperçue qu’il y avait beaucoup à dire concernant cet accessoire. Ceci me rappelle bien des souvenirs lors de ma carrière d’assistante vétérinaire car il n’était pas rare d’avoir l’appel d’un client pour prévenir que son chat avait disparu en le voyant sortir la cage de transport. Abracadabra, le chat n’est plus là !!! Ou encore, les propriétaires téléphonaient catastrophés car leur gentil matou qui dormait tranquillement sur le canapé s’était transformé en Belzebuth lorsqu’ils voulurent le rentrer dans la cage, les 4 pattes en avant, en contre-appuie sur les rebords de la cage ‘’Non, non, non, je ne rentrerai pas dans cet engin de malheur et gare à toi si tu insistes, tu vas comprendre à quoi servent mes griffes !!!’’. Sans parler du chat qui miaule tout le long du trajet, qui bave en vous regardant avec des yeux désespérés et les pupilles toutes dilatées.

Et j’ai gardé le meilleur pour la fin… Le chat qui panique tellement qu’il trempe entièrement son pelage, le fond de la cage et fait régner un fétide parfum pour exprimer tout son désarroi. Ces anecdotes vous rappellent une histoire vécue que vous ne souhaitez pas revivre… Alors lisez ce qu’il suit, cela pourra vous aider.

Comment choisir la bonne cage de transport ?

Cage-de-transport-SKUDO-IATA-rouge-

Pour choisir la cage qui convient à votre animal, assurez-vous qu’il puisse tenir debout en mesurant sa taille au garrot (C’est-à-dire qu’il faut prendre sa hauteur entre le sol et le haut de son épaule) et qu’il puisse se retourner facilement à l’intérieur de l’habitacle. Il faut définir pour quel type de transport vous souhaitez utiliser la cage (Petits déplacements ponctuels ou au contraire grands trajets, voire transport ferroviaire ou aérien). Si vous envisagez de petits déplacements, une cage tenant compte des indications notées ci-dessus suffira amplement.

En cas de longs trajets, préférez une cage où votre animal puisse s’étirer avec aisance et se vautrer sans toucher les parois. Si vous devez utiliser les moyens de transports aériens, il existe des cages qui sont spécifiquement agréées par les compagnies de transport. Attention car elles devront être conformes aux normes IATA (International Air Transport Association).

Pour tout transport, nous vous conseillons de mettre un linge douillet ou un coussin doublé d’une alèse absorbante afin d’optimiser les conditions d’hygiène et de confort. Nous déconseillons l’utilisation des copeaux de bois (Sauf pour les rongeurs) ou de la litière comme fond de caisse car ceci n’est pas confortable pour l’animal et se parsème pendant le transport.

couchage-3-en-1Il n’est pas judicieux de laisser une gamelle d’eau et/ou de nourriture à l’intérieur de la cage pendant le trajet car elle peut se renverser. De plus l’ingestion d’aliments juste avant et pendant le voyage peut favoriser le mal des transports, les nausées et vomissements associés. Préférez faire une pause toutes les 2-3 heures afin de contrôler le bon état ‘physique et psychologique’ de votre animal. Vous pourrez à ce moment-là lui proposer de l’eau fraîche et le laisser se dégourdir les pattes.


Les cages de transport que nous proposons dans la boutique sont faciles à nettoyer.

Comment nettoyer la cage ?

Utiliser une éponge humide et de l’eau de javel à la bonne dilution (Un berlingot de 250ml dans un litre d’eau puis dilué dans 10L d’eau) afin de désinfecter et d’enlever les dépôts (Bave, poils, excréments…) puis rincer à l’eau claire et laisser sécher. Par ce geste, vous minimisez les dépôts de phéromones de stress laissés lors du voyage précédent et optimisez les conditions d’hygiène pour les futurs transports. De plus, nos petits compagnons aiment l’odeur du chlore donc cela facilitera leur prochaine entrée dans leur cage.

Astuces pour que votre compagnon soit plus coopératif pour entrer dans la cage :

Beaucoup d’animaux (Notamment les chats) sont réticents pour entrer dans leur cage.
Il est astucieux de laisser dès son plus jeune âge, la cage à disposition pour qu’il l’assimile à un lieu de couchage et non à un lieu dangereux dans lequel vous le mettez systématiquement pour aller voir le vétérinaire, le toiletteur ou pour faire de la voiture… N’hésitez pas à sacrifier un vêtement (que vous aurez porté auparavant) que vous déposerez dans sa cage afin qu’il retrouve votre odeur et se sente rassuré.

Le cas échéant, il existe des sprays à base de phéromones d’apaisement que vous pouvez asperger sur les parois de la cage. Attention car pour une bonne efficacité du produit, il y a des consignes à respecter après chaque utilisation de la cage de transport qui sont :

  • Démontez la cage (Désolidarisez le haut du bas pour vous retrouver avec les deux parties indépendantes).
  • Nettoyez intégralement la cage à l’eau de javel (A la bonne dilution), rincez à l’eau claire et laissez sécher. Attention, n’utilisez pas de produits nettoyants dégageant une quelconque acidité (Agrumes, vinaigre…) car les chats détestent ça.
  • Pulvérisez avec le produit adapté à base de phéromones, chaque paroi de la cage (Une pulvérisation par côté).
  • Une fois que la cage est bien sèche et bien aérée, remontez-la.
  • Une heure avant le départ, pulvérisez de nouveau chaque paroi de la cage avec le produit apaisant à base de phéromones.
  • Insérez un nouveau linge propre et si possible avec votre odeur ou celle d’une personne que votre animal affectionne tout particulièrement afin d’optimiser son apaisement.

Autres petits conseils :

  • N’obstruez pas les zones d’aérations même s’il fait froid. Préférez installer à l’intérieur de la cage, un linge adapté (En laine polaire par exemple) afin que votre animal puisse s’y nicher bien au chaud.
  • Lorsque votre félin est confiné dans sa caisse de transport, n’hésitez pas à la placer sur une table ou dans un endroit surélevé et stable. Le cas échéant sur vos genoux (Dans la salle d’attente du vétérinaire par exemple) car les chats se sentent plus rassurés en hauteur. Pour les toutous, il vaut mieux, au contraire, poser la cage directement au sol car si votre chien se met à aboyer ou à s’agiter à l’intérieur de la cage, il peut finir par la faire tomber. De plus, naturellement, le chien tenu dans les bras ou en hauteur dans sa cage ressent une suprématie le poussant (S’il est un peu dominant) à se manifester vivement envers ses congénères.
  • Si votre chat ne veut pas obtempérer pour rentrer dans sa cage la tête la première, essayez de le retourner et de le faire rentrer, arrière-train en premier.
    Vous pouvez également opter pour une cage à ouverture sur le dessus si vous pensez qu’il sera plus facile de le rentrer dans ce sens.
  • Sachez que prendre votre chat par la peau du cou pour le porter n’est pas un acte douloureux et permet de l’inhiber, de le canaliser afin de le rentrer sereinement dans sa cage. Sa mère utilisait cette technique pour le transporter et ce geste est totalement naturel. Cependant, il est nécessaire que vous ayez un geste assuré afin de ne pas lâcher votre animal et de ne pas le faire tomber.

Que choisir ? Sac de transport ou cage ?      

Sac-transport-bowling-rouge                   Cage-de-transport-SKUDO-IATA-2-Gris-et-noir

Il est important de savoir pour quel usage vous souhaitez utiliser un sac de transport ou une cage car ils n’ont pas les mêmes fonctions. Le sac est bien plus léger et plus pratique à porter mais n’assure pas la sécurité d’une cage en cas de choc ou d’accident. Il est généralement doté d’une accroche intérieure qui permet d’attacher votre animal mais ne certifiera pas à 100% les fugues et autres incidents en cas de panique.

Le sac est généralement moins adapté aux chats qu’aux chiens même si certains chats savent très bien se tenir ! Le tissu est moins facile à entretenir (en cas de déjections, souillures ou perte massive de poils) que le plastique et les phéromones de stress s’y incrustent plus durablement. Il est donc plus contraignant et moins rapide de laver et sécher un sac que de passer un coup d’éponge javellisée dans une cage.

Toutefois si vous êtes un adepte du sac de transport et que votre chat est sensible, peureux ou caractériel, il est préférable d’opter pour un sac qui se ferme intégralement car en cas de panique, il peut devenir agressif et vous n’aurez aucuns recours face à ses griffes acérées et à ses dents aiguisées qui peuvent provoquer des ravages. Par expérience, je peux vous assurer qu’il est parfois bien plus compliqué de canaliser et de maitriser un chat de 4 kg qu’un chien deux fois plus gros !!!

En conclusion, La décision vous incombera mais les deux premières choses à privilégier afin de faire le bon choix sont le confort de l’animal et la sécurité (La sienne, la vôtre et celle d’autrui).

Nous espérons avoir pu vous donner quelques conseils et quelques pistes sur ce sujet.
Bien évidemment, nous restons disponibles si vous souhaitez plus d’informations ou si vous avez des questions suscitées par la lecture de ce post. N’hésitez pas à partager vos avis, idées et astuces avec nous et tous les lecteurs du blog si vous souhaitez intervenir sur le sujet.

A très bientôt.

Valérie

Publié dans Chats, Chiens, Conseils | Rédigé  par  La Boutique du Ptit Canin |  commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.